CORRECTIONS 24H/24

 

« Cela fait six ans que vous corrigez parfaitement mes textes. » (Étudiant)

USAN-Correction, c'est une équipe de correcteurs qualifiés
Au service des étudiants, des particuliers...
Et des entreprises.

Réussir la correction de votre VAE : 3 conseils à appliquer sans modération

La VAE (Validation des acquis de l’expérience) permet de donner une reconnaissance officielle aux connaissances et aux savoir-faire développés par l’expérience grâce à l’obtention d’un diplôme. Si tout le monde y a droit à partir d’une seule année d’expérience, constituer le dossier de VAE demande un véritable travail de fond.

Avant de procéder à la correction de votre VAE, voici 3 conseils à lire attentivement pour mettre toutes les chances de votre côté :

1) Soignez la relecture de votre VAE dès le Livret 1

Cette étape est trop souvent négligée alors qu’elle est indispensable ! Il faut bien comprendre que le dossier de VAE est composé de 2 livrets :

  • Livret 1 : la Demande de recevabilité. Ce livret précise le diplôme choisi et comporte une présentation de votre parcours professionnel et extraprofessionnel (en spécifiant vos formations et vos stages). Il faut aussi joindre toutes les documents attestant de votre expérience.
  • Livret 2 : le Descriptif des activités et de l’expérience. Dans ce livret, vous devez décrire dans le détail votre parcours professionnel et extraprofessionnel. Vous indiquez également vos emplois et vos activités les plus significatives par rapport au diplôme visé.

Or, si le Livret 1 n’est pas accepté par l’organisme certificateur, vous ne pourrez même pas constituer et déposer votre Livret 2 ! 

Il est donc vivement recommandé d’être particulièrement attentif à la relecture de votre VAE dès le Livret 1 au niveau de l’orthographe, de la grammaire, mais aussi du contenu. Il faut que le lien entre le diplôme souhaité et votre expérience apparaisse de façon évidente.

2) Correction du VAE : ne sous-estimez pas le facteur temps

Rédiger puis présenter un dossier VAE est une démarche qui demande une motivation inébranlable. Pour mener à bien ce travail vers une meilleure reconnaissance professionnelle, vous aurez besoin de beaucoup de temps.

Vous allez devoir vous plonger dans votre parcours, identifier vos acquis et apprendre à les nommer de façon explicite, faire le tri entre les activités à valoriser et les autres, le cas échéant passer un bilan de compétences…

Ces différentes tâches déjà chronophages devront ensuite être complétées par une correction de votre VAE qui va nécessiter au minimum 3 relectures (orthographe, grammaire puis style). Il peut donc être judicieux de confier cette mission à un prestataire afin de dégager du temps pour peaufiner le fond plutôt que la forme.

3) Faire relire votre VAE régulièrement

Un dossier de VAE doit être un ensemble structuré, cohérent, informatif et pertinent.  Il faut utiliser un vocabulaire professionnel, insérer des réflexions personnelles, ajouter des synthèses pour insister sur les points forts, décrire des situations concrètes… tout en insufflant du dynamisme et de la clarté à votre texte.

L’expression écrite doit ainsi être irréprochable si vous ne voulez pas être pénalisé. Il est donc essentiel de faire relire régulièrement votre dossier. De plus, avant de l’envoyer à l’organisme certificateur, il est préférable de solliciter l’intervention d’un prestataire professionnel qui se chargera également, si besoin, de reformuler des tournures de phrases pour que le texte soit agréable à lire.  Au vu des enjeux, faire corriger votre VAE est loin d’être un investissement inutile !


Besoin de faire corriger votre VAE ? Contactez notre agence de relecture.

Téléphone : 06 88 78 78 35

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.