CORRECTIONS 24H/24

 

« Cela fait six ans que vous corrigez parfaitement mes textes. » (Étudiant)

USAN-Correction, c'est une équipe de correcteurs qualifiés
Au service des étudiants, des particuliers...
Et des entreprises.

Accord du participe passé des verbes pronominaux

Aujourd'hui, explication d'un point de grammaire qui pose de nombreux problèmes à nos clients : l'accord du participe passé des verbes pronominaux.

La règle, en dépit des croyances, est vraiment très simple à comprendre.

Chez USAN-Correction, nous avons une méthode toute particulière pour l'appliquer correctement.

Promis, après avoir lu notre article, vous n'hésiterez plus sur l'accord ou non du participe passé d'un verbe pronominal !


1°) La première question à se poser est : le verbe est-il essentiellement pronominal ou occasionnellement pronominal ?

Essentiellement pronominal : qui n'existe qu'à la forme pronominale (par exemple : s'efforcer, s'envoler, se souvenir. Efforcer, envoler et souvenir n'existent pas).

Si oui, le participe passé s'accorde toujours avec le COD. Si non, rendez-vous à la seconde étape.

2°) Nous sommes donc dans le cas d'un verbe occasionnellement pronominal.

– La première question à se poser est "le verbe pronominal est-il suivi d'un infinitif ?"

Si oui : Accord avec le sujet si le COD fait l'action de l'infinitif (exemple : ils se sont vus réussir / ils se sont vu arrêter par la police)

Si non : Rendez-vous à la questions suivante.

− Le sujet est-il une chose et peut-on remplacer le verbe pronominal par « avoir été » ?

Si oui : Accord avec le sujet.

Si non : Rendez-vous au point suivant.

− Quatre cas de figure se présentent :

a) Si la phrase ne comporte ni de COD ni de COI, le participe passé s'accorde avec le sujet.

b) Si la phrase comporte un COD placé avant le participe passé, ce dernier s'accorde avec le COD.

c) Si la phrase comporte un COD placé après le participe passé, ce dernier ne s'accorde pas avec le COD.

d) Si la phrase comporte un COI placé avant ou après le participe passé, ce dernier ne s'accorde pas avec le COI.

Attention, le verbe s'arroger, qui n'existe qu'à la forme pronominale, est toutefois traité comme un verbe occasionnellement pronominal.